Natures Mortes est une BD de Zidrou et Oriol, publiée chez Dargaud et empruntée par mon chéri à la médiathèque. Il m’a dit : c’est le même auteur que la BD L’adoption, que j’avais bien aimé ( chronique à venir!)

Cette BD Natures Mortes parle d’un peintre espagnol Vidal Balaguer, de la fin du 19e siècle, tombé dans l’oubli depuis. Et oui, tu le connais toi? Moi, pas du tout, jamais entendu parlé avant, et pourtant, les auteurs nous affirment que ce peintre est considéré comme un des prodiges du modernisme catalan ! Mais, a-t-il vraiment existé?

Cette BD part d’une situation assez fréquente : un personnage raconte à un autre la vie d’une tierce personne : ici, un peintre Joaquim Mir, raconte à son modèle, la vie de Vidal Balaguer. Point de départ classique mais ils introduisent un petit côté fantastique intéressant : tout ce qu’il peint disparaît : une orange, un mort, son modèle….

C’est une BD au dessin particulier, les cases ressemblent à des peintures, elles sont très colorées, au style très particulier.

On se laisse facilement happé par cette jolie histoire douce-amère et fantastique, d’un peintre de génie ne voulant pas vendre ses toiles et disparaissant mystérieusement…

 

 

Publicités