Je voulais vous parler de ce film, intitulé « Difret », « en Éthiopie, le combat d’une femme contre les traditions », de Zeresnay Berhane Mehari. Il a été primé à différents festivals : Sundance, Berlin panorama, Valenciennes.

Il raconte l’histoire de Hirut, 14 ans, qui a été enlevée selon la tradition avant son mariage par son futur mari, retenue de force et violée. Elle s’enfuit et tue cet homme qui veut l’épouser de force (légitime défense). Accusée de meurtre, elle risque la peine de mort. Une jeune avocate s’empare de son affaire, avec son association. Celle-ci se bat pour les droits des femmes en Éthiopie. Alors, commence un long combat semé d’embûches pour la justice, dans un pays patriarcal avec des traditions sacrées.

C’est une histoire vraie.

Les acteurs sont magnifiques, très justes. C’est une plongée dans l’Éthiopie, que je ne connais pas, cela montre bien les contrastes entre les paysans pauvres, les petits villages vivant selon les traditions et des habitants plus riches, la vie dans les villes.

C’est un magnifique film qui m’a choqué par rapport aux conditions des paysans, aux droits des femmes ou plutôt à leur absence de droits ; mais ce film porte un message positif, d’espoir, d’amélioration et de justice possible.

À voir absolument!

Difret veut dire courage

Publicités